Flêche haut Aspicio


Orthoptiste versement de la rente invalidité et capital décès par la CARPIMKO et prévoyance


Comme pour toutes les professions paramédicales la rente invalidité et le capital décès sont des critères primordiaux à prendre en compte lorsqu'on souscrit un contrat d'assurance prévoyance.

 

 Les orthoptistes libéraux sont particulièrement sensibles à la rente d'invalidité et surtout à la  méthode de détermination du taux d'invalidité.

En effet leur métier repose avant tout sur les capacités intellectuelles. Contrairement à d'autres professions paramédicales  l'activité physique réside principalement dans la station assise. Il est donc essentiel que le contrat d'assurance prévoyance libéral pour orthoptiste tiennent compte de l'activité professionnelle quotidienne de ce métier. 

Pour l'orthoptiste qui est considéré comme spécialiste oculaire c'est surtout sa capacité de réflexion et d'analyse qui devront être considérés pour déterminer un éventuel taux d'invalidité. En effet pour la pose de diagnostic l'orthoptiste se doit d'avoir une grande rigueur et de faire preuve d'une précision technique scientifique. 

 

D'une manière générale les contrats d'assurance prévoyance propose de barème pour déterminer le taux d'invalidité :

- un barème professionnel 

- un barème croisé

 

 Concernant le contrat d'assurance prévoyance dédié aux orthoptistes, un barème professionnel est proposé. Avec un barème professionnel, le taux invalidité sera déterminé on ne tenant uniquement compte  de la capacité d'exercice de la capacité à excercer l'activité professionnelle. En effet on ne considérera pas la faculté à évoluer dans la vie courante.

 

Le barème croisé se base sur la capacité de l'orthoptiste à exercer son activité professionnelle ainsi que sur sa capacité à effectuer les gestes de la vie courante. On va déterminer un taux pour chacunes de ces aptitudes qui aboutiront à un taux d'invalidité globale. C'est le taux d'invalidité global qui servira de base pour l'indemnisation de la part de l'assurance prévoyance.

 

La majorité des contrats propose un début de versement de rente à partir d'un taux d'invalidité de 33 %. Il est essentiel de prendre un contrat avec une option de rente des 15 %; ce qui correspondra à une invalidité partielle.

En effet ,  il n'est pas certain qu'en étant déclaré en invalidité partielle vous puissiez continuer à exercer pleinement votre activité professionnelle. Il est donc important d'avoir un complément de revenu qui permettra de faire face a la baisse d'activité liée à l'invalidité. 

À partir de 66 % d'invalidité, le montant versé par l'assurance prévoyance correspond à la totalité de la rente d'invalidité.

 

 

Le montant du capital décès est versé dans les mêmes conditions qu'en cas de PTIA, c'est-à-dire de perte totale et irréversible de l'autonomie. Le capital décès pourra être doublé selon les options de certains contrats d'assurance prévoyance. Notamment en cas d'accident il est possible d'avoir des contrats prévoyance qui double le capital décès.

 

 Les cotisations pour une rente d'invalidité sont généralement 100 % déductibles Madelin; alors que les cotisations pour un capital décès / PTIA  ne sont pas ou que pour partie seulement déductibles. 

Il donc très important de faire la différence entre les deux et de savoir quel est votre souhait au moment de la souscription. Dans tous les cas le capital souscrit reviendra au bénéficiaire de votre choix en cas d'invalidité ou de décès. 

 

Afin de mieux vous guider et de vous orienter dans votre choix de prévoyance pour orthoptiste nous avons dressé une comparaison des meilleurs contrats proposant des indemnisations d'invalidité uniquement basées sur le barème professionnel et sur proposant des options pour le capital décès (comme le doublement du montant versé en cas de décès par accident).