Flêche haut Aspicio


comment est-on indemnisé en cas d’arrêt de travail par la prévoyance et la CARCDSF Prévoyance sage femme


Quelque soit le métier que vous exercez, votre age ou niveau de vie personne n'est à l'abris d'un arret de travail. Si les salariés français bénéficient d'une couverture en cas d'arrret maladie et donc d'un léger maintien de revenu ce n'est pas vraiment le cas pour les travailleurs indépendants.

Votre caisse de retraite, pour vous sage-femme la CARCDSF joue le role de couverture en cas d'arret de travail. Toutefois les cuvertures sont très inégales vis à vis du délai de franchise ou encore des montants versés.

Pour bénéficier d'un quelquonque indemnisation par la CARCDSF ou par la prévoyance votre arret de travail doit résulté d'une maladie, d'un accident ou d'une hospitalisation le cas contraire ou n'aurez aucune indemnité journalière.

Une fois le motif de votre arret de travail établi et la durée de celle-ci, vous devez transmettre l'ensemble des documents à votre caisse de retraite la CARCDSF et à votre organisme de prévoyance.

Selon les données transmises vous serez éligibile aux versements d'indemnités journalières.

Le cas échéant vous percevrez des indemnités journalières après le délai de carence / franchise déterminé à la souscription. 

Le délai de franchise établit par la CARCDSF est de 90 jours irréductibles et ce quelque soit la cause de votre arret de travail. Quant à la prévoyance le délai de carence dépend surtout de la cause de votre arret de travail.

En cas d'accident ou d'hospitalisation le délai de carence varie entre 1 et 3 jours ainsi contrairement à la CARCDSF vous pouvez grace à votre prevoyance sage femme etre indemnisé(e) quasiment immédiatement après votre arret de travail.

 

Par ailleurs il faut savoir qu'après le délai de carence de la CARCDSF vous bénéficiez d'indemnités journalières selon votre classe A,B ou C.

Les indemnités journalières de la classe A sont de 18.22€, pour la classe B 36.44€ quant à la classe C 54.66€. Ainsi pour atteindre un revenu semblable à celui généré pendant votre activité professionnelle souscrire une prévoyance pourra etre le moyen de vous permettre de maintenir votre niveau de vie habituel.

En effet la prévoyance vous permet d'assurer un maintien de revenus en cas d'arret de travail mais aussi de pérenniser votre activité professionnelle en vous permettant d'obtenir le remboursement de vos frais fixes professionnels en cas d'arret de travail.

Sur le meme principe sur l'indemnité journalière, une fois le délai de carence déterminé à l'adhésion franchi vous percevrez le remboursement total des charges fixes professionnelles.